Aperçu de l’intervention du milieu de la santé publique et questions et réponses concernant les cas d’hépatite A liés au mélange de baies et de cerises biologiques surgelées Nature’s Touch de Costco

Une enquête en cours sur une éclosion d’hépatite A qui est survenue dans plusieurs provinces a permis d’établir un lien avec le mélange de baies et de cerises surgelées biologiques Nature’s Touch de Costco. C’est pourquoi l’entreprise a retiré le produit du marché le 15 avril 2016. Jusqu’à présent, 13 cas ont été signalés au Canada, dont 10 en Ontario. Aucun ne l’a été sur le territoire du Service de santé publique de Sudbury et du district (SSPSD). D’autres détails sur le rappel sont fournis sur le site Web de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA).

Le SSPSD a eu connaissance du rappel le vendredi 15 avril. Selon les rapports, Costco collabore avec l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) et les provinces où le produit a été vendu. D’après l’ASPC. Costco communique avec les personnes qui ont acheté le mélange de baies et de cerises biologiques Nature’s Touch pour les aviser du rappel. Toujours selon les rapports, l’entreprise communiquerait avec les clients une deuxième fois pour leur conseiller de consulter un médecin. Par ailleurs, Costco offrirait une vaccination post-exposition aux personnes admissibles. Les bureaux de santé devaient transmettre l’information aux fournisseurs de soins de santé de leur territoire, ce que le SSPSD a fait le samedi 16 avril.

Le vendredi 15 avril, le SSPSD a affiché l’information concernant le produit rappelé sur ses comptes Twitter et Facebook. D’autres gazouillis ont été envoyés le samedi 16 avril et renfermaient des renseignements qui provenaient de l’ACIA. De plus, le lundi 18 avril, le SSPSD a décidé de fournir de manière proactive d’autres renseignements à la population sur le rappel et d’organiser ses propres séances de vaccination. Cette information a été transmise par un communiqué à tous les médias de son territoire, et sur ses comptes dans les médias sociaux (Twitter et Facebook).

Le Service de santé publique de Sudbury et du district conseille aux citoyens qui ont consommé le mélange de baies et de cerises surgelées biologiques Nature’s Touch de Costco au cours des 14 derniers jours de se faire vacciner contre l’hépatite A dès que possible. Cet avis concerne les produits achetés à une succursale de Costco en Ontario, au Québec, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador entre le 11 décembre 2015 et le 15 avril 2016. Il s’applique uniquement aux personnes non pleinement vaccinées contre l’hépatite A. Le Service de santé publique tient des séances de vaccination gratuite contre l’hépatite A pour les personnes touchées.

Le Service de santé publique demande à quiconque a mangé le produit rappelé de surveiller les signes et les symptômes, de se laver les mains à fond et de communiquer avec son fournisseur de soins de santé en cas d’inquiétude. Les symptômes peuvent inclure de la fièvre, des maux de ventre, une urine foncée, des nausées et des vomissements, une perte d’appétit, des selles couleur d’argile ou de cendre et la jaunisse. Ils peuvent survenir de 15 à 50 jours après l’exposition, mais ils se produisent généralement dans un délai de 28 à 30 jours.

Le Service de santé publique indique au public de ne pas manger le produit rappelé et de le jeter ou de le retourner au point de vente.

Que devrais-je faire si j’ai servi le produit rappelé à d’autres personnes?

Les personnes qui ont servi le produit rappelé, y compris à des clients d’établissements d’alimentation, des parents, des amis ou des collègues devraient faire part de cette exposition potentielle au Service de santé publique ou aux personnes concernées.

Est-ce que le produit rappelé a été servi sous forme d’échantillons gratuits à l’entrepôt Costco du Grand Sudbury?

Oui. L’enquête que le Service de santé publique a menée a révélé que des échantillons gratuits du produit ont été servis à l’entrepôt Costco du Grand Sudbury les 22 et 23 mars 2016. Le produit servi fait partie du rappel actuel. Étant donné que les échantillons ont été servis les 22 et 23 mars, le délai de vaccination de 14 jours est maintenant passé. Cependant, les gens devraient vérifier s’ils présentent des signes et des symptômes d’infection au virus de l’hépatite A et consulter leur fournisseur de soins de santé en cas d’inquiétudes.

Qu’est-ce que l’hépatite A?

L’hépatite A est une infection du foie d’origine virale. Les symptômes peuvent durer de quelques semaines à plusieurs mois. Le virus n’est pas une cause connue d’infection à long terme (chronique) et il est rarement mortel. La plupart des gens acquièrent une immunité à vie après avoir été infectés.

Quels sont les symptômes d’une infection au virus de l’hépatite A?

Les symptômes commencent généralement de 28 à 30 jours après l’infection, mais ils peuvent se manifester de 15 à 50 jours après l’exposition. Ils peuvent aller de mineurs à graves. Et certaines personnes infectées n’en présentent aucun.

Symptômes possibles :

  • fièvre
  • douleur ou sensation d’inconfort au ventre
  • urine foncée
  • nausées et vomissements
  • diarrhée
  • fatigue
  • perte d’appétit
  • selles couleur d’argile ou de cendre
  • jaunisse (jaunissement de la peau et du blanc des yeux)

Est-ce qu’une personne peut propager l’hépatite A sans présenter de symptômes?

Oui. Certaines personnes infectées, en particulier les enfants, ne présentent aucun symptôme. De plus, une personne peut transmettre le virus jusqu’à deux semaines avant que les symptômes se manifestent.

Est-ce que l’infection au virus de l’hépatite A peut devenir chronique (durer toute la vie)?

Non. Il n’existe aucun cas connu d’infection chronique. L’hépatite A cause uniquement une infection aiguë (acquise récemment). De nouveaux symptômes peuvent se manifester de 4 à 15 semaines après la fin des premiers. Cependant, il ne s’agira pas d’une infection chronique.

Comment l’hépatite A se propage-t-elle?

Le virus se trouve généralement dans les selles d’une personne infectée. Il peut se propager d’une personne à l’autre par des mains mal lavées après un contact avec des selles infectées (par exemple, après l’utilisation des toilettes ou un changement de couche). Il se propage aussi par la consommation d’eau potable ou d’aliments contaminés par un préposé infecté, ou par la consommation de mollusques ou de crustacés pêchés dans des eaux contaminées par des eaux usées.

Combien de temps le virus de l’hépatite A survit-il à l’extérieur du corps?

Le virus de l’hépatite A offre une résistance extrême. Il peut survivre dans le tube digestif très acide du corps et vivre à l’extérieur de ce dernier pendant des mois. Les températures élevées, comme faire cuire les aliments ou faire bouillir les liquides pendant au moins une minute à 85 °C (185 °F), tuent le virus, bien que ce ne soit pas le cas des températures glaciales. (Centers for Disease Control http://www.cdc.gov/hepatitis/hav/afaq.htm, traduit par le Servcice de santé publique)

Est-il possible de passer un test de dépistage de l’hépatite A?

Lorsqu’une personne est infectée, son corps produit des anticorps pour se protéger contre le virus. Le test courant pour l’hépatite A est celui qui sert à détecter les anticorps. Une analyse sanguine permet de mesurer ces derniers. Les anticorps sont généralement détectables dans le sérum de 5 à 10 jours après l’infection et leur concentration devient généralement indétectable dans les six mois qui suivent. Dans de rares cas, ils peuvent persister plus longtemps.

Comment l’hépatite A se prévient-elle?

Afin d’arrêter la propagation du virus :

  • Lavez-vous les mains souvent et à fond au savon et à l’eau. C’est particulièrement important après avoir utilisé les toilettes ou changé une couche, et avant de préparer de la nourriture ou de manger. Le lavage des mains est le principal moyen de prévenir la propagation de la maladie.
  • Évitez de partager des articles courants, comme des tasses, et des aliments qui se mangent avec les doigts, comme le maïs soufflé.
  • Lavez toujours les fruits et légumes frais comme les fraises et la laitue.
        • Faites-vous vacciner contre l’hépatite A, en particulier si vous voyagez dans des pays où le virus est connu comme étant courant (ceux d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud, d’Afrique, d’Asie et d’Europe orientale).
  • Les voyageurs peuvent réduire davantage le risque de contracter l’hépatite A en évitant :
    • l’eau non traitée et la glace fabriquée à partir d’elle;
    • les mollusques et les crustacés crus;
    • les fruits et légumes non lavés ou crus.

Est-ce que l’hépatite A est identique à l’hépatite B?

Non. L’hépatite B est également une infection du foie, mais elle est causée par un autre virus. Elle se propage différemment aussi, soit par le contact avec le sang ou les autres fluides corporels d’une personne infectée. Il existe des vaccins contre les hépatites A et B.

Existe-t-il un vaccin contre l’hépatite A?

Oui. Il existe un vaccin qui aide le corps à fabriquer des anticorps contre le virus. Ceux-ci combattent le virus si jamais la personne entre en contact avec la maladie. Plusieurs vaccins offrent une protection contre l’hépatite A.

Le vaccin contre l’hépatite A, qui protège uniquement contre celle-ci, consiste en deux injections et il est très efficace pour prévenir la maladie. La protection commence environ deux à trois semaines après la première injection. Une deuxième est administrée de 6 à 12 mois après celle-ci et procure une immunité à long terme.

Quelles sont les réactions possibles au vaccin?

Les personnes vaccinées peuvent présenter une douleur, une rougeur ou une enflure au site d’injection. Le symptôme peut durer deux jours. Parmi les autres effets secondaires figurent des maux de tête, une faiblesse, une légère fièvre, des douleurs musculaires ou articulaires, des nausées, des vomissements et de la diarrhée.

Qui devrait éviter de se faire vacciner?

  • Toute personne allergique à l’un ou l’autre des ingrédients du vaccin (par exemple, la néomycine, l’aluminium, le polysorbate 20 ou le latex).
  • Les personnes ayant présenté des signes d’hypersensibilité à des injections du vaccine.
  • Toute personne fiévreuse ou atteinte d’une infection.
  • Le vaccin contre l’hépatite A n’est pas autorisé dans le cas des enfants de moins d’un an.
  • Les femmes enceintes ou qui allaitent devraient consulter un médecin avant de se faire vacciner.

Est-ce que les personnes déjà vaccinées doivent recevoir des doses supplémentaires?

Dans le cas des personnes déjà vaccinées contre l’hépatite A :

  • Si elles ont reçu deux doses, aucune dose supplémentaire n’est recommandée.Si elles ont reçu une dose il y a moins de six mois, aucune dose supplémentaire n’est recommandée jusqu’à ce qu’il se soit écoulé au moins six mois depuis la dernière dose.
  • Si elles ont reçu une dose il y a au moins six mois, une dose supplémentaire est recommandée.

Qui devrait consulter son médecin et faire rapport à un bureau de santé?

  • Les personnes qui tombent malades ou qui présentent des réactions inhabituelles jusqu’à quatre semaines après la vaccination
  • Les personnes qui tombent malades à leur retour de voyage
  • Les préposés à la manutention des aliments, les personnes qui soignent directement des patients (travailleurs, bénévoles ou étudiants qui œuvrent en milieu hospitalier ou en maison de soins de longue durée) ou qui travaillent dans un cadre de garde d’enfants. Que vous soyez malade ou que vous vous sentiez bien, communiquez avec votre bureau de santé en cas de risque d’exposition à l’hépatite A. Le bureau de santé vous offrira éducation pertinente à votre emploi pour éviter de transmettre la maladie à d’autres personnes.

Est-ce qu’il y a un numéro de téléphone par lequel les clients peuvent communiquer avec Costco directement au sujet du produit rappelé?

Oui. Afin d’en savoir plus sur le rappel, veuillez appeler Costco au 705.524.8255.

Dernière modification : 21 avril 2016