Cas confirmé de tularémie signalé par le Service de santé publique de Sudbury et du district

Des analyses en laboratoire ont permis de confirmer qu’un résident adulte du district de Sudbury était atteint de la tularémie. Il s’agit du premier cas chez un humain sur le territoire du Service de santé publique de Sudbury et du district depuis 2003. Il semblerait que la personne ait été infectée par le contact avec du gibier.

La tularémie est une maladie des animaux et des humains qui est causée par la bactérie Francisella tularensis. Celle-ci est présente naturellement au sein des populations fauniques de l’Ontario, en particulier chez les lapins, les lièvres, les campagnols, les rats musqués, les castors et les écureuils, mais aussi les tiques et les petits animaux de compagnie.

Les humains peuvent être infectés par plusieurs voies, y compris :

  • les morsures ou les coups de langue d’un animal infecté;
  • la manipulation ou le nettoyage de la carcasse d’un animal infecté, surtout la peau ou la chair;
  • la consommation de gibier cuit insuffisamment;
  • l’inhalation de sol contaminé ou l’exposition sous-cutanée à ce dernier;
  • la consommation d’eau contaminée;
  • les morsures d’une tique ou d’une mouche à chevreuil infectée.

Les chasseurs risquent davantage d’être exposés en raison de la manipulation de carcasses de gibier. Aucun cas de transmission de la tularémie d’une personne à une autre n’a été signalé.

Les symptômes de la tularémie dépendent du mode d’infection et peuvent être mineurs ou constituer un danger de mort. Ils peuvent inclure une fièvre soudaine, des frissons, des maux de tête, des douleurs musculaires ou articulaires, des vomissements, une toux sèche et des difficultés respiratoires. Parmi les autres symptômes figurent des ulcères cutanés, l’inflammation des glandes lymphatiques ou des yeux, un mal de gorge et la diarrhée. Les aînés et les personnes atteintes d’une maladie respiratoire ou qui sont immunocompromises sont ceux qui risquent le plus de tomber gravement malades.

Toute personne qui présente ces symptômes après avoir été exposée à du gibier ou à des tiques devrait communiquer avec son fournisseur de soins de santé sans tarder. Les cas confirmés sont traités aux antibiotiques.

Voici quelques-unes des mesures que vous pouvez prendre pour vous protéger contre la tularémie :

  • Portez des gants non absorbants lorsque vous manipulez du gibier.
  • Lavez-vous les mains tout de suite après avoir manipulé du gibier.
  • Faites cuire tout gibier complètement.
  • Évitez les piqûres d’insectes en utilisant un insectifuge approuvé par Santé Canada et assurez-vous de suivre les recommandations du fabricant.
  • Portez une chemise à manches longues et un pantalon lorsque vous chassez ou faites d’autres activités de plein air.
  • Vérifiez la présence de tiques sur vos vêtements et sur votre corps et changez de vêtements lorsque vous rentrez.
  • Buvez seulement de l’eau provenant d’une source sure.

Afin d’en savoir plus sur la tularémie, veuillez communiquer avec le Service de santé publique de Sudbury et du district en composant le 705.522.9200, poste 464 (sans frais, le 1.866.522.9200), ou allez au www.sdhu.com.

Dernière modification : 6 novembre 2015