Le printemps est arrivé : quoi savoir sur les inondations, les puits et les fosses septiques

Les inondations et les écoulements de surface abondants peuvent endommager les puits et les fosses septiques, et mettre la santé en péril. 

« Si l’eau de surface pénètre le haut d’un puits, l’eau de ce dernier se contamine et elle devient impropre à la consommation », de dire Burgess Hawkins, gestionnaire à la Division de la santé environnementale du Service de santé publique de Sudbury et du district. 

Si un puits risque d’être contaminé, il y a lieu de prendre d’importantes précautions. À court terme, il faudrait faire bouillir l’eau fortement pendant au moins une minute avant de la consommer, de l’utiliser pour le brossage des dents, les préparations pour nourrissons, le jus et la glace, ou de s’en servir pour laver les aliments comme les fruits et légumes qui seront mangés crus. 

Après la décrue des eaux, il y a lieu de désinfecter les puits en suivant les consignes exposées ci-dessous. L’eau n’a plus à être portée à ébullition dès que le puits a été désinfecté et que deux analyses consécutives en laboratoire ont donné des résultats satisfaisants. 

Une fois que les eaux de crue se sont retirées, il faut désinfecter les puits en y ajoutant de l’eau de Javel. Celle-ci tuera les bactéries et les virus. Voici les étapes à suivre dans l’ordre :

  1. Mélangez une quantité précise d’eau de Javel à de l’eau et versez le tout dans le puits. Appelez le Service de santé publique ou allez sur notre site Web au www.sdhu.com pour obtenir des conseils sur la quantité d’eau de Javel à utiliser.
  2. Laissez l’eau reposer dans le puits pendant une heure afin que l’eau de Javel s’y mélange.
  3. Retirez et jetez les filtres à charbon.
  4. Faites couler l’eau de tous les robinets alimentés par le puits jusqu’à ce que l’odeur d’eau de Javel soit forte à chacun d’eux.
  5. Coupez le courant et fermez l’adduction d’eau du réservoir d’eau chaude; purgez le réservoir, puis remettez le courant et rouvrez l’adduction d’eau pour que le réservoir se remplisse.
  6. Rincez à contre-courant l’adoucisseur d’eau et tous les filtres à eau (à l’exception des filtres à charbon).
  7. Laissez la fosse reposer pendant au moins douze heures.
  8. Faites couler l’eau froide jusqu’à ce que vous ne sentiez plus l’odeur d’eau de Javel. Important : évitez de faire couler l’eau dans les drains et la fosse septique, car la grande quantité d’eau de Javel et d’eau risque d’endommager la fosse. Utilisez un robinet extérieur ou fixez un boyau à un robinet et faites-le passer à l’extérieur.
  9. Suivez les mêmes étapes pour un robinet d’eau chaude.
  10. Installez de nouveaux filtres à charbon.
  11. Prélevez et soumettez un échantillon d’eau 48 heures et 72 heures après avoir terminé la 10e étape.
  12. Faites bouillir l’eau jusqu’à ce que les résultats d’analyse en laboratoire révèlent que l’eau est salubre.

Notez que les fosses septiques ne fonctionnent pas bien quand le secteur est inondé ou que le sol est saturé d’eau. Il est déconseillé de les utiliser en pareille situation. Le courant qui alimente les pompes ou d’autre équipement électrique doit être coupé. Il faut empêcher le limon ne pénétrer dans la chambre de la pompe et dans la fosse septique. 

Quand les eaux de crue se sont retirées et que le sol n’est plus saturé, il faut vider la fosse septique. Il faut éviter de le faire quand le sol est saturé, car il risquerait de s’y déverser de la terre et du limon. Il y a lieu de vérifier les chambres des pompes et les raccords électriques avant d’utiliser la fosse. Il faut éviter de conduire de l’équipement au-dessus du champ d’épuration quand le sol est saturé, car celui-ci sera compacté, ce qui risque d’endommager la fosse. Une inondation n’aura normalement aucun effet néfaste sur une fosse septique, mais des dommages à la fosse ou au champ sont soupçonnés, il y a lieu de communiquer avec un installateur autorisé de fosses septiques. 

Allez sur le site Web du Service de santé publique au www.sdhu.com ou composez le 705 522-9200 ou, sans frais, le 1 866 522-9200 pour en savoir plus. 

Dernière modification : 3 juin 2015