Prévenir les engelures et l’hypothermie

Comme le temps froid fait partie de la réalité pour les populations nordiques, le Service de santé publique de Sudbury et du district aimerait rappeler à tous de prendre les précautions nécessaires par temps froid. Les dangers liés au froid peuvent être présents à diverses températures, mais ils frappent plus rapidement lorsqu’il fait plus froid. L’hypothermie et les engelures sont les dangers liés au froid les plus courants et les plus faciles à prévenir.

Une engelure signifie que la peau est en fait gelée. En plus d’être froide au toucher, la peau peut sembler engourdie et paraître blanche. Les extrémités sont souvent les premières à geler. Le nez, les joues, les oreilles, les doigts et les orteils en sont des exemples. Si vous soupçonnez une engelure, traitez immédiatement la région touchée en la couvrant d’une manière quelconque. Évitez de frotter ou de masser celle-ci, car vous risqueriez d’endommager les tissus. Autant que possible, mettez doucement la région dans l’eau tiède (et non chaude) jusqu’à ce que la peau soit chaude et ne soit plus engourdie. Appliquez-y un pansement stérile et mettez des pansements entre les doigts et les orteils s’ils sont atteints. Consultez un médecin afin d’éviter des complications.

L’hypothermie peut mettre votre vie en danger. Elle survient quand le corps est exposé au froid pendant longtemps et perd plus de chaleur qu’il ne peut en produire. Il est possible que la personne frissonne, soit désorientée ou somnolente, qu’elle éprouve des difficultés d’élocution ou une perte de coordination, et que ses lèvres soient pâles et bleuâtres. Il s’agit d’un cas grave quand elle cesse de frissonner. Elle risque de perdre connaissance peu après. Soignez-la en la transportant vers un abri, en remplaçant ses vêtements humides par des secs et en l’enveloppant dans des couvertures chaudes. Faites en sorte qu’elle demeure couchée et consultez immédiatement un médecin.

Afin de vous protéger contre les dangers liés au froid :

  • Écoutez les prévisions météorologiques et prévoyez en conséquence.
  • Portez plusieurs épaisseurs de vêtements en vous assurant que la dernière résiste au vent; portez un chapeau (une grande partie de la chaleur corporelle se perd par la tête) et des mitaines ou des gants isolés. Gardez votre visage au chaud au moyen d’un foulard, d’un cache-col ou d’un masque.
  • Portez des chaussures chaudes, imperméables et bien ajustées.
  • Restez au sec. Les vêtements humides refroidissent le corps rapidement; enlevez les épaisseurs extérieures ou encore ouvrez votre manteau si vous transpirez.
  • Restez en mouvement; marcher ou courir vous aidera à vous réchauffant en produisant de la chaleur corporelle.
  • Abritez-vous du vent.
  • Évitez de consommer de l’alcool et du tabac, car ils augmentent la sensibilité au froid. De plus, consultez votre médecin ou votre pharmacien, car certains médicaments peuvent aussi l’augmenter.

Afin d’en savoir plus concernant la prévention des dangers liés au froid, ou appelez le Service de santé publique au 705.522.9200, poste 464 (sans frais 1.866.522.9200).

Dernière modification : 5 juin 2015