Rage diagnostiquée chez des ratons laveurs de l’Ontario

Des analyses effectuées sur des ratons laveurs capturés récemment dans les secteurs de Hamilton et de Haldimand-Norfolk ont révélé qu’ils étaient porteurs de la rage. Il s’agit des premiers cas de rage chez des ratons laveurs à être découverts depuis 2005 en Ontario. Au moins quatre personnes se font traiter après avoir été en contact avec les animaux en question.

Il n’est jamais arrivé que des cas de rage chez des ratons laveurs soient signalés sur le territoire du Service de santé publique de Sudbury et du district. Ce dernier collabore étroitement avec un réseau d’experts à l’échelle locale et provinciale afin de surveiller de près le risque de rage au sein de la population animale, et il tient à jour un plan d’intervention d’urgence contre la rage afin d’assurer une réponse globale en cas de menace. Le dernier cas de rage chez un animal sur notre territoire était celui d’une chauve-souris, et il a été enregistré en 2012. Une flambée de rage a eu lieu parmi les renards de 2001 à 2003.

Le Service de santé publique de Sudbury et du district vous rappelle que le meilleur moyen de vous protéger et de protéger votre famille et vos animaux de compagnie contre la rage consiste à faire vacciner ceux-ci. Non seulement la vaccination des chats et des chiens contre la rage est une bonne mesure de prévention, mais la loi l’exige. Bien que les renards, les ratons laveurs, les moufettes et les chauves-souris soient les principaux porteurs de la rage en Ontario, les animaux de compagnie représentent le principal lien de propagation entre la faune et les humains. Voici d’autres mesures importantes pour prévenir la rage :

  • Empêcher les animaux de compagnie de se promener librement ou sans surveillance.
  • Éviter tout contact avec des animaux sauvages, et prévenir tout contact entre les animaux de compagnie et la faune.
  • Signaler les animaux sauvages qui manifestent un comportement anormal au ministère des Ressources naturelles et des Forêts par la ligne d’urgence pour les cas de rage (1.888.574.6656).

Signaler au Service de santé publique les morsures d’animaux, les coups de griffe ou les contacts qui risquent d’avoir entraîné la transmission de la rage à des humains.« Toute personne qui se fait mordre par un animal ou qui reçoit un coup de griffe devrait immédiatement laver la blessure au savon et à l’eau et consulter un fournisseur de soins de santé dès que possible, selon Ashley DeRocchis, une agente de soutien environnemental à la Division de la santé environnementale du Service de santé publique. L’incident devrait être signalé à un inspecteur de la santé publique dans les plus brefs délais. » La rage est une maladie virale et infectieuse qui touche le système nerveux des humains et d’autres mammifères. Les personnes peuvent être infectées par la salive d’un animal enragé. Les expositions peuvent se faire par une morsure, un coup de griffe ou le contact avec les tissus humides de la bouche, du nez ou des yeux. La rage est mortelle si une série de vaccins n’est pas administrée dans un certain délai après l’exposition.Afin de signaler un coup de griffe ou une morsure, ou pour en savoir plus sur la rage et la manière de la prévenir, appelez le Service de santé publique de Sudbury et du district au 705.522.9200, poste 398, ou sans frais, au 1.866.522.9200, ou bien allez au www.sdhu.com.

Dernière modification : 17 décembre 2015