Vérifiez la présence de radon à votre domicile et réduisez le risque de cancer du poumon chez vous

Vous ne pouvez le voir, le goûter ou le sentir, ce qui fait du radon un gaz dont il est facile de faire fi. Dans le cadre du Mois national d’intervention contre le radon, le Service de santé publique de Sudbury et du district demande à tout le monde d’en apprendre davantage sur ce gaz radioactif et de vérifier les concentrations de radon dans son domicile.

« Le radon est courant partout au Canada. Il est produit par la désintégration naturelle de l’uranium dans la roche et le sol, déclare Burgess Hawkins, gestionnaire à la Division de la santé environnementale du Service de santé publique. Le radon est la deuxième cause en importance de cancer du poumon après le tabagisme et la cause première chez les non-fumeurs. Et ce gaz peut pénétrer dans les résidences par les fondations. »

Chaque domicile est différent et le seul moyen de savoir si les concentrations de radon peuvent y représenter un risque pour la santé consiste à les vérifier.

Les propriétaires peuvent se procurer une trousse d’analyse à une quincaillerie locale ou en ligne. Il suffit de suivre les instructions et de placer l’appareil dans la partie la plus basse de l’endroit où les gens vivent ou passent beaucoup de temps. Ensuite, renvoyez-le à la compagnie afin de connaître les résultats.

Santé Canada recommande d’utiliser une trousse qui mesure les concentrations de radon sur au moins trois mois pendant l’automne et l’hiver, lorsque les gens ont tendance à garder leurs fenêtres fermées.

Les propriétaires peuvent aussi trouver un professionnel certifié pour mesurer les concentrations de radon en communiquant avec le Programme national de compétence sur le radon au Canada au 1.855.722.6777 ou en allant au www.c-nrpp.ca.

Il existe un certain nombre de solutions pour réduire les concentrations de radon dans une résidence. En voici des exemples :

  • Augmenter l’aération au sous-sol.
  • Sceller les fondations.
  • Dépressuriser le sol sous la résidence en faisant passer un tuyau au travers de la dalle de plancher et en fixant un ventilateur qui fonctionne en permanence pour tirer le radon de dessous la résidence et le libérer dans l’air extérieur où il se diluera rapidement.

Le radon est un gaz radioactif naturellement présent dans le sol qui peut se rendre jusqu’à la surface. Il peut pénétrer dans les résidences par des fissures dans les murs et les fondations ou par des espaces autour des tuyaux et des câbles. Les concentrations sont souvent plus élevées dans les vides sanitaires et les sous-sols, aux endroits les plus près du point d’entrée. L’aération y est souvent plus faible aussi.

Lorsque le radon est libéré dans l’air extérieur, il ne reste pas concentré et ne représente pas un risque pour la santé. Cependant, s’il est emprisonné et s’il s’accumule dans un espace clos, il peut devenir dangereux pour la santé.

D’autres renseignements sur le radon et la vérification des concentrations se trouvent sur le site Web du Service de santé publique de Sudbury et du district, au www.sdhu.com. Vous pouvez aussi les obtenir en composant le 705.522.9200, poste 464 (1.866.522.9200, sans frais), et en parlant à un inspecteur de la santé publique.

Dernière modification : 20 novembre 2017