L’alcool : c’est risqué

Consommer de l’alcool peut s’avérer risqué. Même s’il peut offrir des bienfaits, son mésusage peut présenter des risques.

Ce n’est pas un produit ordinaire. La dépendance à l’alcool touche 5 % des personnes qui boivent.

Plus une personne consomme de l’alcool, plus le risque de blessures ou de méfaits par les collisions de véhicules automobiles ou la violence est élevé. La consommation prolongée d’alcool risque davantage de causer certaines maladies chroniques, dont l’hypertension et les accidents vasculaires cérébraux, mais aussi une dépendance, des problèmes de santé mentale et le cancer de la bouche, de l’œsophage, de l’estomac, du foie, du côlon et du sein.

Risques de blessures

Risques de maladies

Autres risques

La consommation d’alcool d’une mère durant la grossesse peut entraîner l’ensemble des troubles causés par l’alcoolisation fœtale (Canadian FASD Research Network). L’alcool peut modifier le cerveau d’un bébé et créer des problèmes de mémoire, de durée d’attention et d’aptitude à comprendre les conséquences qui peuvent durer toute une vie.

En 2002, le Centre canadien de lutte contre les toxicomanies a estimé que les problèmes liés à l’alcool coûtaient 14,6 milliards de dollars aux Canadiens.

Selon le Centre de toxicomanie et de santé mentale, environ une personne sur 20 qui consomme de l’alcool en dépend.

Réduire les risques de problèmes de santé à long terme :

Toute personne de plus de 25 ans devrait respecter les Directives de consommation d’alcool à faible risque :

une femme ne devrait pas consommer plus de deux verres (de taille standard) la plupart des jours de la semaine sans dépasser 10 par semaine;

un homme ne devrait pas consommer plus de trois verres (de taille standard) la plupart des jours de la semaine sans dépasser 15 par semaine.

Occasions spéciales

Afin de réduire les risques de blessures ou de méfaits :

L’âge légal pour boire de l’alcool en Ontario est de 19 ans. Les personnes de 19 à 24 ans ne devraient JAMAIS dépasser les limites quotidiennes et hebdomadaires.

Quand devriez-vous éviter de consommer de l’alcool?

Mélanger l’alcool et les boissons énergisantes peut s’avérer dangereux

Les personnes qui consomment des boissons énergisantes avec de l’alcool (que le mélange ait déjà été fait ou que l’alcool soit ajouté) sont plus susceptibles :


Dernière modification : 6 octobre 2016