Le point (matériel et services pour réduire les méfaits)

Le point est un programme gratuit et confidentiel qui procure aux consommateurs de drogues du matériel et des services pour en réduire les méfaits. Il est destiné diminuer les risques d’attraper ou de transmettre les maladies infectieuses, comme le VIH et l’hépatite C, et à réduire les risques associés à la consommation de drogues. Nous nous sommes engagés à servir nos clients avec respect et sans jugement.

Matériel et services gratuits :

La Clinique de santé sexuelle, située à la succursale du Rainbow Centre de Santé publique Sudbury et districts, offre aussi des tests de dépistage des hépatites B et C, des vaccins contre l’hépatite B, un test de dépistage anonyme du VIH et d’autres services.

Endroits où Le point est offert :

  1. Santé publique Sudbury et districts
    10, rue Elm, bureau 130, Sudbury
    Succursale du Rainbow Centre
    *Possibilité de passer ou de prendre rendez-vous
  2. Sudbury Action Centre for Youth
    95, rue Pine Sud, Sudbury
    705.673.4396
    *Action directe et possibilité de passer
  3. Réseau ACCESS network
    111, rue Larch, bureau 401, Sudbury
    705.688.0500
    *Action directe seulement
  4. Stratégie ontarienne de lutte contre le VIH et le sida à l’intention des Autochtones(OAHAS)
    96, rue Larch, bureau 401, Sudbury
    705.674.9449
    *Action directe et possibilité de passer

Questions

Qu’est-ce que la réduction des méfaits?

Du point de vue de la santé publique, la réduction des méfaits est un ensemble de politiques et de programmes où aucun jugement n’est porté et qui ont pour but d’apporter des compétences, des connaissances, des ressources et du soutien aux gens afin qu’ils puissent vivre une vie plus saine en courant moins de risques3. Les interventions de réduction des méfaits peuvent cibler les particuliers, les familles, les collectivités ou toute la société4. La distribution de condoms, l’interdiction du tabagisme dans les endroits publics, les campagnes sur la sexualité à risques réduits, les programmes d’échange de seringues et les campagnes de consommation d’alcool à faible risque sont des exemples de stratégies de santé publique pour réduire les méfaits. Ce genre d’initiative sert à encourager les gens pour qu’ils apportent un changement acceptable à leur comportement, si minime soit-il, et qu’ils réduisent le risque ou même l’éliminent. Pour bien des consommateurs de drogues, la réduction des méfaits constitue souvent le premier ou le seul lien qu’ils ont avec le système de santé et de services sociaux. Elle peut représenter la voie qui mène au traitement de la toxicomanie.

La réduction des méfaits fonctionne-t-elle?

Les stratégies de réduction des méfaits reposent sur des données probantes. Des études révèlent que les programmes d’échange de seringues diminuent bel et bien le nombre de nouvelles infections par le VIH et réduisent les comportements à risque chez les personnes qui s’injectent des drogues. En plus de promouvoir la santé, ces programmes font réaliser des économies au système de santé.

Pourquoi est-il nécessaire de fournir du matériel aux consommateurs de drogues?

Le rôle de santé publique consiste à réduire les méfaits et les coûts liés aux maladies infectieuses comme le sida et les hépatites B et C, mais aussi la transmission. Avoir accès à des seringues et à d’autre matériel diminue la propagation de ces maladies et l’incidence d’autres graves problèmes de santé.


Élimination sécuritaire des seringues : apprenez à ramasser en toute sécurité une seringue abandonnée.

Dernière modification : 23 février 2018