Subvention de recherche en santé publique Louise Picard

La Subvention de recherche en santé publique Louise Picard vise à encourager universitaires et chercheurs en santé publique à collaborer entre eux afin d’étudier dans des domaines d’intérêt mutuel. Financée par l’Université Laurentienne et Santé publique Sudbury et districts, chaque subvention favorise la collaboration à des travaux qui concernent la santé publique.

Louise Picard, en l’honneur de qui la subvention a été baptisée, est une championne de l’innovation et des partenariats. Elle a débuté sa carrière en tant qu’infirmière-hygiéniste auprès de Santé publique Sudbury et districts, puis est passée à la coordination et à la direction au sein de l’organisme. Dans le cadre de ses fonctions, elle a joué un rôle prédominant dans la création de partenariats fructueux entre le secteur de la santé publique et le milieu universitaire afin que des pratiques novatrices et améliorées soient mises au point dans le domaine, ce qui a mené à la création, en 2003, de la Subvention pour les initiatives de recherche en santé publique. En 2006, après que Louise a pris sa retraite, la subvention a été rebaptisée en son honneur.

Objet de la Subvention de recherche en santé publique Louise Picard :

Un appel de propositions est lancé chaque année à tout le corps professoral de l’Université Laurentienne et au personnel de Santé publique Sudbury et districts. Les demandes doivent démontrer le partenariat et exposer la manière dont les deux chercheurs vont effectivement mener leurs travaux. Les subventions peuvent aller jusqu’à 5000 $.

Collaboration de recherche à l’œuvre

Voici des exemples de travaux de recherche appliquée qui ont été financés par la Subvention de recherche en santé publique Louise Picard dans la région :

2017

2016

2015

 

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2007

2006

2005

Subvention pour les initiatives de recherche en santé publique

2004

2003

 


Dernière modification : 6 avril 2018