N’oubliez pas de vérifier la présence de tiques!

Avez-vous marché dans une zone boisée ou herbeuse? N’oubliez pas de vérifier la présence de tiques pour vous protéger contre la maladie de Lyme.

« Une tique ne vole pas, mais elle peut s’accrocher à vous si vous vous frottez contre de la végétation », a précisé Jonathan Groulx, agent de soutien environnemental à la Division de la santé environnementale du Service de santé publique de Sudbury et du district (SSPSD). « Si vous vous rendez dans un lieu boisé ou herbeux, portez des manches longues, un pantalon et des chaussures à bout fermé. Rentrez vos bas de pantalon dans vos chaussettes et appliquez un insectifuge sur les parties exposées de votre peau. Choisissez un insectifuge approuvé par Santé Canada et suivez les recommandations d’application qui sont inscrites sur l’emballage. Lorsque vous revenez de l’extérieur, vérifiez la présence de tiques sur vous et sur les personnes qui sont sous votre garde. Demandez à quelqu’un d’examiner les parties de votre corps que vous ne pouvez pas voir. Le fait de changer de vêtements et de prendre une douche aidera à vous débarrasser des tiques qui ne se sont pas encore accrochées à votre corps.

La taille et la couleur de la tique peuvent varier. Parfois, l’insecte n’est visible qu’à partir du moment où il est engorgé de sang. La femelle adulte mesure de trois à cinq millimètres avant de se nourrir; les jeunes sont plus petits et de couleur plus pâle.

Ce sont les tiques à pattes noires qui sont porteuses de la maladie de Lyme, et elles ne sont PAS communes sur le territoire du SSPSD. Cependant, les oiseaux migrateurs peuvent en apporter. Le premier et le seul cas humain de maladie de Lyme dans le secteur du Service de santé publique a été signalé en 2008.

Si vous découvrez une tique accrochée à votre peau, vous devriez utiliser une pince épilatoire afin de l’extirper dès que possible. Saisissez-la doucement, le plus près possible de la tête, et retirez-la lentement. Ensuite, nettoyez la plaie et appliquez un pansement au besoin. Placez la tique dans un contenant sec et remettez-la à votre fournisseur de soins de santé ou à votre bureau de santé. L’insecte sera envoyé à un laboratoire provincial pour analyse. Une tique risque surtout de causer une infection si elle a été accrochée à la peau pendant plus de 24 heures.

Si vous présentez des symptômes de la maladie de Lyme ou si vous avez été en contact avec une tique, parlez-en à un fournisseur de soins de santé. Ces symptômes incluent une éruption cutanée généralisée, des symptômes s’apparentant à ceux de la grippe, de la fièvre, une sensation de malaise, de la fatigue, des douleurs articulaires, des frissons, une raideur au cou, des maux de tête, des douleurs musculaires ou de l’enflure aux glandes. L’un des signes caractéristiques de la maladie est l’apparition d’une éruption cutanée rouge de forme circulaire, à l’endroit où l’insecte a mordu.

Les symptômes varient d’une personne à l’autre, et seule une analyse sanguine permet de diagnostiquer la maladie. En l’absence de traitement approprié, la maladie de Lyme peut affecter le cœur et, dans de rares cas, entraîner la mort. La maladie se prévient à l’aide d’antibiotiques.

Afin d’en savoir plus sur la maladie de Lyme et la tique à pattes noires, appelez au 705.522.9200, poste 398, ou, sans frais, au 1.866.522.9200.

Dernière modification : 16 juin 2015