Une floraison d’algues bleu-vert signalée dans le lac Long

Le ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs a informé Santé publique Sudbury et districts que l’analyse d’échantillons prélevés le 2 juillet 2019 dans le lac Long avait révélé la présence d’algues bleu-vert (cyanobactéries). Ces échantillons contenaient une variété de cyanobactéries qui peut produire des toxines.

Des floraisons d’algues bleu-vert pourraient aussi s’observer dans d’autres parties du lac. Comme les floraisons ne sont pas ancrées à un objet solide, elles peuvent se déplacer sous l’effet du vent et de l’eau. De nouvelles floraisons peuvent aussi se former. Les riverains devraient surveiller la présence de floraisons dans leur secteur.

Une floraison d’algues bleu-vert a l’aspect disgracieux d’une soupe aux pois, dégage une odeur nauséabonde et peut produire des toxines. Les résidents devraient éviter de boire ou d’utiliser l’eau d’un secteur où des floraisons sont visibles.

Les plus fortes concentrations de toxines se trouvent ordinairement dans les floraisons et l’écume le long des rives. Ces accumulations denses représentent les plus grands risques pour les humains et les animaux de compagnie. Les toxines peuvent irriter la peau et, en cas d’ingestion, causer de la diarrhée et des vomissements. Si une personne en ingère de grandes quantités, elle risque de subir des dommages au foie et au système nerveux.

Santé publique Sudbury et districts conseille aux gens qui utilisent l’eau des lacs et des rivières de surveiller la présence de floraisons d’algues. Si vous en voyez une près de votre propriété ou de votre prise d’eau :

  • évitez d’utiliser l’eau du lac pour la consommation, le bain ou la douche, et ne laissez pas les enfants, les animaux de compagnie ou le bétail en boire ou y nager;
  • sachez que les tuyaux de prise d’eau peu profonds peuvent aspirer des algues bleu-vert;
  • ne faites pas bouillir l’eau et ne la traitez pas au désinfectant comme l’eau de Javel, car cela fait éclater les cellules des algues et entraîne le rejet de toxines dans l’eau;
  • ne vous fiez pas à un dispositif de filtration d’eau installé dans un contenant, car ce type de système ne protège pas nécessairement contre les toxines.
  • évitez de cuire les aliments avec cette eau, car ces derniers pourraient absorber les toxines durant la cuisson;
  • suivez le Guide de consommation du poisson de l’Ontario que publie le ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs; faites preuve de prudence lorsqu’il s’agit de manger des poissons capturés dans des eaux où des floraisons d’algues bleu-vert sont présentes; les résidents devraient éviter de consommer le foie, les reins et les autres organes des poissons capturés dans ces eaux;

Les personnes qui tirent leur eau domestique de lacs et de rivières où la présence de floraisons d’algues bleu-vert a été confirmée devraient songer à opter pour une autre source d’eau protégée.

Afin d’en savoir plus sur les algues bleu-vert et d’obtenir notamment une liste et une carte des plans d’eau où des floraisons ont été confirmées, allez sur notre site Web au www.phsd.ca ou appelez Santé publique Sudbury et districts au 705.522.9200, poste 464 (1.866.522.9200, sans frais).

Dernière modification : 5 juillet 2019