La COVID-19 dans Sudbury et districts : votre mise à jour hebdomadaire au 6 janvier 2022

Période de signalement : du jeudi 30 décembre 2021 au mercredi 5 janvier 2022

6 janvier 2022 — Le texte qui suit résume l’évolution de la situation concernant la COVID-19 sur le territoire de Santé publique Sudbury et districts au cours des sept jours se terminant le 5 janvier 2022, en fin de journée. Sachez cependant que les cas confirmés représentent une sous-estimation du nombre réel de personnes atteintes de la COVID-19, puisque l’accès au test PCR est de plus en plus restreint, que Santé publique n’est pas avisé des résultats positifs au test antigénique rapide et que les personnes asymptomatiques risquent de ne pas chercher à passer un test.

Au cours des sept derniers jours, 1 093 nouveaux cas ont été signalés, dont 548 sont réglés. Notez que la province a mis fin au dépistage systématique des variants préoccupants le 30 décembre. Toutefois, il est probable que la grande majorité des cas signalés cette semaine soient ceux de personnes ayant contracté le variant Omicron. Treize éclosions de COVID-19 étaient actives cette semaine, dont cinq dans des foyers de soins de longue durée, trois dans des écoles ou des autobus scolaires, deux dans des lieux d’hébergement collectif et une dans un hôpital, dans une maison de retraite et un cadre communautaire (parc public). Au cours des sept derniers jours, la fin a été déclarée pour cinq d’entre elles, soit trois dans des écoles, une dans un foyer de soins de longue durée et une dans un cadre communautaire (parc public). Et il y a eu un décès lié à la COVID. À la fin de la journée du 5 janvier 2022, il y avait 1 183 cas actifs et huit éclosions actives. Huit personnes étaient hospitalisées, alors que les autres étaient en isolement.

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, il y a eu 6638 cas, dont 5185 sont réglés, et 48 personnes sont malheureusement mortes de la maladie dans la région.

Parmi les 2516 cas de COVID-19 qui ont été signalés depuis le 1er décembre 2021, 1590 ont été ceux de personnes pleinement vaccinées. Il y a eu 926 cas chez des résidents non ou partiellement vaccinés (ayant reçu seulement une dose). Au cours de la même période, 30 personnes ont été hospitalisées. Parmi elles, 17 n’étaient pas vaccinées ou l’étaient partiellement et 13 l’étaient pleinement. Interprétation des données sur le statut de vaccination : veuillez noter que les données sur le nombre de cas selon le statut de vaccination sont préliminaires et risquent fort de changer. Comparer les nombres cumulatifs d’une semaine à l’autre peut mener à des estimations erronées quant au nombre de cas selon le statut de vaccination pour les sept jours précédents.

D’après les données pour les 14 derniers jours, le risque de contracter la COVID-19 chez les résidents non vaccinés de Sudbury et districts était 2,1 fois plus élevé que chez les résidents pleinement vaccinés. Par ailleurs, dans leur cas, le risque d’être admis à l’unité des soins intensifs était 5,8 fois plus élevé.

Tendances récentes

  • Au cours des 28 derniers jours, le taux d’incidence global de COVID-19 dans notre région était de 1052,8 nouveaux cas pour 100 000 habitants. Les résidents âgés de 20 à 29 ans affichaient le taux le plus élevé, soit 1719,5 nouveaux cas pour 100 000 habitants. Les 30 à 39 ans (1461,3 pour 100 000), les 19 ans ou moins (1293,8 pour 100 000) et les 40 à 49 ans (1216,8 pour 100 000) affichaient également un taux supérieur au taux régional global. Les taux chez tous les autres groupes d’âge étaient inférieurs à ce dernier.
  • Le taux d’incidence local pour les sept derniers jours était de 549,6 nouveaux cas pour 100 000 habitants, comparativement à 297,5 pour les sept jours précédents.
  • Vu la récente augmentation des cas à l’échelle locale et les changements apportés aux processus internes selon lesquels les données sur ces cas sont analysées et communiquées, il n’est pas encore possible d’indiquer le lien épidémiologique pour une grande part (83 %) des 1093 cas qui ont été signalés au cours des sept derniers jours.
  • Parmi les 1093 cas signalés cette semaine, 956 étaient ceux de personnes domiciliées dans le Grand Sudbury, 45 résident dans le district de Manitoulin, 27 vivent dans Sudbury-Nord, 47 habitent dans Sudbury-Ouest et 18 demeurent dans Sudbury-Est. (Remarque : afin de vous renseigner sur la définition de ces zones géographiques, veuillez vous reporter à la mise à jour quotidienne sur les cas de COVID-19 à la page phsd.ca/laCOVID-19/donnees.)
  • Sur la période allant du 28 décembre au 3 janvier, le taux de positivité était de 17,0 %, comparativement à 13,2 % pour les sept jours précédents.
  • Sur la période allant du 23 au 29 décembre, le taux de reproduction effectif (Re) était de 1,51 pour Sudbury et districts et de 1,29 pour toute la province.

Mise à jour sur le programme de vaccination

  • Jusqu’à présent, 390 129 doses de vaccin contre la COVID-19 ont été administrées aux résidents de Sudbury et districts. Parmi ces personnes, 169 221 ont reçu une première dose de vaccin et 157 595 sont complètement vaccinées (ont reçu deux doses). En tout, 63 313 personnes ont reçu une troisième dose (en date du 5 janvier 2022, à 16 h), dont 37,4 % des résidents de 18 ans ou plus. Notez que cela inclut les vaccins administrés par Santé publique, les communautés autochtones et des Premières Nations, les centres de soins primaires et les pharmacies et les autorités externes.
  • Au cours des sept jours se terminant le mercredi 5 janvier 2022, en fin de journée, 10 769 doses de vaccin ont été administrées.
  • Dans l’ensemble, 89,7 % des résidents de 12 ans ou plus ont reçu leur première dose de vaccin dans Sudbury et districts, comparativement à 90,9 % à l’échelle provinciale.
  • Dans Sudbury et districts, la proportion de résidents de 12 ans ou plus ayant reçu leur deuxième dose est de 86,8 %, alors qu’elle est de 88,2 % pour tout l’Ontario.
  • Dans l’ensemble, 86,3 % des résidents de 5 ans ou plus ont reçu leur première dose de vaccin dans Sudbury et districts, comparativement à 87,3 % à l’échelle provinciale.
  • Dans Sudbury et districts, la proportion de personnes de 5 ans ou plus ayant reçu leur deuxième dose est de 80,4 %, alors qu’elle est de 81,6 % pour tout l’Ontario.
  • Parmi la population de Sudbury et districts, 82,4 % des gens ont reçu leur première dose et 76,8 % sont entièrement vaccinés. Autrement dit, plus de 47 000 résidents ne sont pas entièrement vaccinés.
  • Ce qui suit illustre les vaccins reçus selon l’âge pour les personnes de 12 ans ou plus dans Sudbury et districts.
Il s’agit d’un schéma du nombre de doses de vaccin administrées, selon la dose et le groupe d’âge. Reportez-vous au tableau ci-après pour connaître les résultats détaillés.

 

Groupe d’âgeCouverture 1re doseCouverture 2e dose
De 5 à 1144,5 %0,7 %
De 12 à 1784,8 %81,0 %
De 18 à 2980,5 %76,0 %
De 30 à 3985,9 %81,3 %
De 40 à 4987,1 %84,0 %
De 50 à 5987,2 %85,1 %
De 60 à 6997,0 %95,8 %
De 70 à 79100,0 %100,0 %
80 ou plus100,0 %100,0 %

Protégez-vous contre la COVID

  • Si vous ou un membre de votre ménage présentez des symptômes de la COVID-19 (gouvernement de l’Ontario), tenez pour acquis que vous avez contracté le virus et que vous risquez de le transmettre. Veuillez rester chez vous. Étant donné que le variant Omicron se propage vite, il est probable que les symptômes soient synonymes d’une infection au virus de la COVID-19. Selon les directives provinciales, les personnes ayant des symptômes et les membres de leur ménage doivent s’isoler (gouvernement de l’Ontario, PDF). Si votre vaccination est complète et si vous êtes autrement en bonne santé ou avez moins de 12 ans, la période d’isolement est d’au moins cinq jours. Si votre vaccination est incomplète ou si vous êtes en état d’immunodépression, cette période est de 10 jours. À l’heure actuelle, pour que les plus vulnérables d’entre nous soient protégés, le test PCR pour la COVID-19 est réservé à certaines personnes (gouvernement de l’Ontario).
  • Étant donné que le variant hautement contagieux qu’est Omicron constitue maintenant la souche dominante du virus de la COVID-19 en Ontario, vous avez fortement intérêt à recevoir votre (troisième) dose de rappel dès que vous y avez droit. Nous vous rappelons que les 5 à 11 ans devraient se faire vacciner contre la COVID-19 pour protéger les enfants et nos communautés. Consultez phsd.ca/COVID-19/seances-de-vaccination pour en savoir plus sur les occasions de vaccination.
  • La situation concernant la COVID-19 peut être très stressante. Il importe de prendre soin de votre santé mentale en des temps si difficiles. Il s’agit parfois de se montrer brave et de demander une aide supplémentaire. Afin de connaître les ressources qui existent, jetez un œil au soutien en matière de santé mentale, de bien-être et de dépendances qu’offre le gouvernement de l’Ontario.

Quoi de neuf

  • Le gouvernement de l’Ontario a annoncé le retour à la version modifiée de la deuxième étape de son Plan d’action pour le déconfinement en date du mercredi 5 janvier 2022, à minuit une pour une durée d’au moins 21 jours (jusqu’au 26 janvier 2022), sous réserve des tendances qui pourront s’observer en santé publique et dans les indicateurs du système de santé. Dans le cadre de la réponse de la province au variant Omicron, les élèves sont revenus à l’apprentissage à distance en date du 5 janvier. Afin d’en savoir plus, lisez le communiqué sur news.ontario.ca.
  • Vu la pénurie de doses du vaccin Comirnaty de Pfizer-BioNTech, à compter d’aujourd’hui, les personnes de 30 ans ou plus recevront le vaccin Spikevax de Moderna. En raison de complications constatées chez les 18 à 29 ans qui ont reçu uniquement le vaccin de Moderna, le vaccin Comirnaty de Pfizer-BioNTech sera offert en quantité limitée et sera réservé aux 29 ans ou moins. Les doses pédiatriques du vaccin de Pfizer ne sont pas touchées et continueront d’être administrées aux enfants de 5 à 11 ans. Santé publique est reconnaissant de la patience et de la compréhension dont tout le monde fait preuve pendant que le personnel affecté aux séances s’efforce avec diligence de vacciner les gens. Veuillez agir avec gentillesse et respect les uns envers les autres. Aucune violence verbale ou physique envers le personnel ne sera tolérée.

Message de la Dre Penny Sutcliffe, médecin-hygiéniste

En ce début d’année, je sais que personne n’aurait voulu apprendre récemment que les mesures de santé publique allaient être réintroduites et que nous allions revenir à l’apprentissage à distance. Étant donné qu’Omicron constitue maintenant la souche dominante du virus de la COVID-19 en Ontario, nous observons une hausse du nombre de cas. Et même si je suis soulagée que ce variant semble moins susceptible de causer une grave maladie, l’énorme volume de cas signifie déjà que les hospitalisations dues à la COVID augmenteront. Se faire vacciner, éviter les contacts étroits, voilà des mesures que nous pouvons prendre pour atténuer la hausse des cas et des contacts. Ne vous méprenez pas, ces mesures nous aideront tous autant que nous sommes. Comme vous, je ne m’attends pas à devoir aller au service des urgences ou me faire hospitaliser. Mais si ce doit être le cas, je veux m’assurer qu’il n’y aura pas d’engorgement et que l’on pourra me soigner. Comme vous, je veux faire en sorte que les gens sur lesquels je compte (travailleurs municipaux, personnel d’épicerie ou enseignant, policiers, par exemple) pourront assurer ma protection et celle de ma famille et de ma communauté ainsi que le bon fonctionnement de celle-ci. Ces mesures ne seront pas en vigueur à tout jamais. Elles sont difficiles, mais nécessaires, en ce moment. C’est ensemble que nous surmonterons cette épreuve et que nous pourrons espérer vivre des jours bien meilleurs.

Mises à jour régulières

Allez à la page phsd.ca/laCOVID-19/donnees pour connaître les mises à jour régulières sur le dépistage de la COVID-19, les cas confirmés ainsi que les éclosions et les expositions potentielles dans le Grand Sudbury et les districts de Sudbury et de Manitoulin. Un sommaire épidémiologique détaillé est affiché le lundi. Il inclut des renseignements sur les cas au fil du temps, leurs caractéristiques, les expositions probables, l’issue des cas, le dépistage et les éclosions en milieu institutionnel. De plus, un rapport détaillé sur la vaccination est produit le mardi et renferme des renseignements sur la vaccination au fil du temps, par région, par marque, par dose et par groupe d’âge. Il fournit aussi plus d’information contextuelle en comparant nos données à celles qui concernent l’Ontario.

S’il vous faut d’autres informations ou si vous avez des questions, consultez phsd.ca/laCOVID-19 ou appelez Santé publique Sudbury et districts au 705.522.9200 (1.866.522.9200, sans frais).

This item was last modified on 6 janvier 2022