La COVID-19 dans Sudbury et districts : votre mise à jour hebdomadaire au 20 janvier 2022

Période de signalement : du jeudi 13 au mercredi 19 janvier 2022

20 janvier 2022 — Le texte qui suit résume l’évolution de la situation concernant la COVID-19 sur le territoire de Santé publique Sudbury et districts au cours des sept jours se terminant le 19 janvier 2022, en fin de journée. Sachez qu’en date du 31 décembre 2021, les tests PCR financés par le secteur public sont réservés aux personnes associées aux milieux les plus à risque ou risquant fort de tomber gravement malades en cas d’infection. Par conséquent, les cas nouveaux ou actifs représentent une sous-estimation du nombre réel de personnes atteintes de la COVID-19 dans Sudbury et districts. En date du 31 décembre 2021, les résultats positifs au test antigénique rapide qui sont associés à des éclosions dans les milieux les plus à risque sont inclus dans les comptes de cas.

Au cours des sept derniers jours, 934 nouveaux cas ont été signalés et 912 cas connus ont été réglés. Notez que la province a mis fin au dépistage systématique des variants préoccupants le 30 décembre 2021. Toutefois, il est probable que la grande majorité des cas signalés cette semaine soient ceux de personnes ayant contracté le variant Omicron. Vingt-neuf éclosions de COVID-19 étaient actives cette semaine, dont treize dans des lieux d’hébergement collectif, six dans des foyers de soins de longue durée, cinq dans des hôpitaux, deux dans des maisons de retraite, deux dans des établissements correctionnels et une dans un hospice. Au cours des sept derniers jours, la fin a été déclarée pour deux d’entre elles, soit une dans un foyer de soins de longue durée et une dans un hospice. Il y a eu quatre décès liés à la COVID. À la fin de la journée du 19 janvier 2022, il y avait 993 cas actifs connus et 27 éclosions actives. Vingt-sept personnes étaient hospitalisées, alors que les autres étaient en isolement.

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, il y a eu 8256 cas connus, dont 7263 sont réglés, et 62 personnes sont malheureusement mortes de la maladie dans la région.

Les données provinciales révèlent que du 24 décembre au 6 janvier, le risque d’hospitalisation due à la COVID-19 chez une personne non vaccinée était 1,9 fois plus élevé que chez une personne pleinement vaccinée, et l’était 4 fois plus que chez une personne qui a reçu une (troisième) dose de rappel. De plus, le risque pour une personne non vaccinée d’être admise dans une unité de soins intensifs était 3,1 fois plus élevé que dans le cas d’une personne pleinement vaccinée, et 7,8 fois plus élevé que dans celui d’une personne ayant reçu sa dose de rappel.

Tendances récentes

  • Le taux d’incidence local pour les sept derniers jours était de 469,6 nouveaux cas pour 100 000 habitants, comparativement à 496,3 pour les sept jours précédents.
  • Parmi les 987 cas signalés cette semaine, 96 étaient ceux d’enfants et de jeunes de 0 à 19 ans, 318 étaient ceux de personnes âgées de 20 à 39 ans, et 208 étaient ceux de personnes âgées de 40 à 59 ans. Cent soixante-sept d’entre eux étaient ceux de personnes âgées de 60 à 79 ans, et 144 étaient ceux de personnes âgées de 80 ans ou plus.
  • Parmi les 987 cas signalés cette semaine, 809 étaient ceux de personnes domiciliées dans le Grand Sudbury, alors que 62 résidaient dans le district de Manitoulin, 8 vivaient dans Sudbury-Nord, 37 habitaient dans Sudbury-Ouest et 18 demeuraient dans Sudbury-Est. (Remarque : afin de vous renseigner sur la définition de ces zones géographiques, veuillez vous reporter à la mise à jour quotidienne sur les cas de COVID-19 à la page phsd.ca/laCOVID-19/donnees.)
  • Sur la période allant du 11 au 17 janvier 2022, le taux de positivité était de 12,8 %, comparativement à 12,9 % pour les sept jours précédents.

Mise à jour sur le programme de vaccination

  • Jusqu’à présent, 417 114 doses de vaccin ont été administrées aux résidents de Sudbury et districts. Parmi ces personnes, 172 300 ont reçu une première dose de vaccin et 160 326 sont complètement vaccinées (ont reçu deux doses). En tout, 84 488 personnes ont reçu une troisième dose (en date du 19 janvier 2022, à 16 h), dont 49,9 % des résidents de 18 ans ou plus. Notez que cela inclut les vaccins administrés par Santé publique, les communautés autochtones et des Premières Nations, les centres de soins primaires et les pharmacies et les autorités externes.
  • Au cours des sept jours se terminant le mercredi 19 janvier 2022, en fin de journée, 9730 doses de vaccin ont été administrées.
  • Dans l’ensemble, 90,9 % des résidents de 12 ans ou plus ont reçu leur première dose de vaccin dans Sudbury et districts, comparativement à 91,5 % à l’échelle provinciale.
  • Dans Sudbury et districts, la proportion de résidents de 12 ans ou plus ayant reçu leur deuxième dose est de 88,0 %, alors qu’elle est de 88,8 % pour tout l’Ontario.
  • Dans l’ensemble, 87,9 % des résidents de 5 ans ou plus ont reçu leur première dose de vaccin dans Sudbury et districts, comparativement à 88,3 % à l’échelle provinciale.
  • Dans Sudbury et districts, la proportion de personnes de 5 ans ou plus ayant reçu leur deuxième dose est de 81,8 %, alors qu’elle est de 82,5 % pour tout l’Ontario.
  • Parmi la population de Sudbury et districts, 83,9 % des gens ont reçu leur première dose et 78,1 % sont entièrement vaccinés. Autrement dit, plus de 44 000 résidents ne sont pas entièrement vaccinés.
  • Ce qui suit illustre les vaccins reçus selon l’âge pour les personnes de 12 ans ou plus dans Sudbury et districts.
Il s’agit d’un schéma du nombre de doses de vaccin administrées, selon la dose et le groupe d’âge. Reportez-vous au tableau ci-après pour connaître les résultats détaillés.
Groupe d’âgeCouverture 1re doseCouverture 2e doseCouverture 3e dose
De 5 à 1149,7 %4,5 %0,0 %
De 12 à 1785,5 %81,3 %1,6 %
De 18 à 2982,7 %78,1 %24,5 %
De 30 à 3987,8 %83,1%31,2 %
De 40 à 4988,3 %85,1 %40,2 %
De 50 à 5988,0 %86,0 %51,1 %
De 60 à 6997,7 %96,3 %68,6 %
De 70 à 79100,0 %100,0 %82,7 %
80 ou plus100,0 %100,0 %82,4 %

Protégez-vous contre la COVID

  • Travaillez-vous en éducation ou en garde d’enfants? Assurez votre protection et celle de votre entourage en recevant votre dose de rappel d’un vaccin contre la COVID-19. Cette dose stimule votre réponse immunitaire pour mieux vous protéger contre la COVID-19 et le variant Omicron. Réservez une place ou présentez-vous à une séance sans rendez-vous. Consultez phsd.ca/fr/seances-de-vaccination pour en savoir plus sur les occasions de vaccination.
  • Obtenez votre dose de rappel sans tarder. Dès que vous y avez droit, vous devriez vous faire administrer le premier vaccin à base d’ARNm qui est offert à votre groupe d’âge. Les vaccins à base d’ARNm (ceux de Pfizer et de Moderna) sont interchangeables et fonctionnent suivant le même mécanisme. Les deux possibilités (PDF) pour la dose de rappel sont sécuritaires et efficaces contre la COVID-19 et les variants préoccupants.
  • Vu le retour, cette semaine, de l’apprentissage en personne, n’oubliez pas que vos actes à l’extérieur de l’école comptent aussi. Continuez à suivre les mesures sanitaires. Surveillez et dépistez les symptômes de la COVID-19 (gouvernement de l’Ontario) et allez passer un test si vous y êtes admissible (gouvernement de l’Ontario). En cas de symptômes de la COVID-19 ou de résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19, vous devez vous isoler. Il se peut aussi que vous deviez le faire en cas d’exposition à une personne qui a la COVID-19 ou en a des symptômes.
  • Parents et tuteurs, attention : pour favoriser l’apprentissage en personne et assurer la sécurité du personnel, des enfants et des communautés, Santé publique et les conseils scolaires ajoutent des séances de vaccination en milieu scolaire durant les heures de classe ainsi que des séances axées sur l’école et l’enfant. Surveillez les occasions qui se présentent. Les séances en milieu scolaire exigent le consentement des parents. Le système CARD et notre guide de conservation peuvent aider vos enfants à se préparer pour leur rendez-vous de vaccination.
  • La Journée Bell Cause pour la cause aura lieu le 26 janvier. Téléchargez une trousse pour contribuer à promouvoir la santé mentale dans votre lieu de travail, votre école ou votre communauté. Si vous constatez que vous avez besoin de parler à quelqu’un, communiquez avec un ami. Les enfants et les adolescents peuvent texter PARLER au 686868. Les étudiants peuvent texter ALLOJECOUTEON au 686868. Et les adultes peuvent texter BIEN-ÊTRE au 741741.

Quoi de neuf

  • Santé publique Sudbury et districts continue de travailler en étroite collaboration avec les conseils scolaires pour promouvoir les mesures de prévention de la COVID-19, ainsi que pour préserver et favoriser l’apprentissage en personne. Si une école ou un centre de garde connaît une hausse des absences attribuables à une maladie associée aux symptômes de la COVID-19, les parents et les tuteurs en seront avisés par une lettre de Santé publique, envoyée par l’entremise de leur établissement.
  • Aujourd’hui, le gouvernement de l’Ontario a décrit les étapes à suivre pour assouplir prudemment et graduellement les mesures de santé publique temporaires à compter du lundi 31 janvier 2022. Ces mesures ont été initialement mises en place le 5 janvier 2022 pour atténuer la propagation d’Omicron et protéger la capacité des hôpitaux et des soins de santé.
  • Les résidents des foyers de soins de longue durée, des maisons de retraite, des pavillons de soins pour aînés des Premières Nations et les aînés qui vivent dans d’autres lieux d’hébergement collectif et qui ont reçu leur troisième dose il y a plus de trois mois (84 jours) devraient maintenant recevoir une quatrième dose d’un vaccin à base d’ARNm. Nous dressons des plans avec les foyers de soins de longue durée, les maisons de retraite et les autres lieux d’hébergement collectif afin d’aider à coordonner la vaccination de ces résidents.
  • L’ordre applicable à des catégories qui est en vigueur a été mis à jour le 19 janvier pour qu’il corresponde aux directives provinciales sur les cas et les contacts relatifs à la COVID-19. Il vaut pour les personnes qui ont reçu un résultat positif à un test de dépistage, qui présentent des symptômes, ou encore qui vivent ou ont eu des contacts étroits avec une personne qui a reçu un tel résultat ou qui est symptomatique. Il s’applique aussi aux personnes qui ont reçu comme consigne de s’isoler et à celles qui sont parentes ou tutrices d’une personne de moins de 16 ans. La nouvelle version modifie et remplace l’ordre qui entrait en vigueur le 17 janvier.
  • À compter du 20 janvier 2022, les séances de vaccination de masse qui étaient prévues au Manitoulin Tourist Information Centre (Little Current) auront lieu au Four Directions Complex, en partenariat avec le Noojmowin Teg Health Centre, les Mnaamodzawin Health Services et les équipes locales du programme Santé familiale.

Message de la Dre Penny Sutcliffe, médecin-hygiéniste

« Le retour, cette semaine, à l’apprentissage en personne a fait vivre toute une gamme d’émotions à bien des familles de notre région. Nous comprenons que le gouvernement provincial a pris sa décision après bon nombre de consultations et de débats. Et bien qu’elle puisse en inquiéter certains, nous savons que les familles constatent les bienfaits de cet apprentissage sur la santé mentale, émotionnelle et sociale des enfants. Vu que le variant Omicron du virus de la COVID-19 est extraordinairement transmissible, l’ancienne méthode de dépistage n’est plus applicable. Il est donc vrai que nous obtenons moins de données sur les cas. Santé publique continuera d’appuyer les mesures de protection qu’appliquent ses partenaires en éducation. Le personnel, les élèves et les parents ont favorisé l’adoption de mesures de santé et de sécurité publiques. Continuez de le faire! Par ailleurs, je n’insisterai jamais assez sur l’importance de consulter un fournisseur de soins de santé fiable pour obtenir des conseils et de choisir de protéger les enfants d’âge scolaire qui sont admissibles à la vaccination. Nous invitons aussi les parents et les tuteurs à recevoir leur dose de rappel dès que possible. Depuis mars 2020, nous avons dû nous adapter à de nouvelles réalités. Et j’ai parfois l’impression que la situation devient de plus en plus difficile pour tout le monde. Cependant, je demeure confiante que nous nous dirigeons vers un monde meilleur, où l’immunité, les traitements, les connaissances… et la résilience seront supérieurs ».

Mises à jour régulières

Allez à la page phsd.ca/fr/laCOVID-19/donnees pour connaître les mises à jour régulières sur le dépistage de la COVID-19, les cas confirmés ainsi que les éclosions et les expositions potentielles dans le Grand Sudbury et les districts de Sudbury et de Manitoulin. Un sommaire épidémiologique détaillé est affiché le lundi. Il inclut des renseignements sur les cas au fil du temps, leurs caractéristiques, les expositions probables, l’issue des cas, le dépistage et les éclosions en milieu institutionnel. De plus, un rapport détaillé sur la vaccination est produit le mardi et renferme des renseignements sur la vaccination au fil du temps, par région, par marque, par dose et par groupe d’âge. Il fournit aussi plus d’information contextuelle en comparant nos données à celles qui concernent l’Ontario.

S’il vous faut d’autres informations ou si vous avez des questions, consultez phsd.ca/fr/laCOVID-19 ou appelez Santé publique Sudbury et districts au 705.522.9200 (1.866.522.9200, sans frais).

This item was last modified on 20 janvier 2022