Protection contre la COVID-19

Mesures obligatoires pour l’ensemble du Grand Sudbury et des districts de Manitoulin et de Sudbury

Lettre d’instructions émise par la médecin-hygiéniste

Les restrictions relatives aux activités en Ontario se trouvent dans le Règlement 364-20 de la Loi de 2020 sur la réouverture de l’Ontario (mesures adaptables en réponse à la COVID‑19), (LRO), chap. 17.  En ce qui touche le territoire de Santé publique Sudbury et districts, des mesures supplémentaires ont été ajoutées à la lettre d’instructions de la Dre Sutcliffe. Les exigences précisées dans cette lettre d’instructions sont obligatoires et exécutoires en vertu de la Loi sur la réouverture de l’Ontario (LRO). Veuillez revoir les instructions en vigueur émises par la médecin-hygiéniste. Ces mesures resteront en vigueur jusqu’à ce que la situation se soit améliorée après qu’on ait considéré des résultats de l’évaluation constante des risques et de la surveillance des principaux indicateurs de santé publique et de santé.

Qu’est-ce qui se trouve sur cette page ?

Que signifie se protéger contre la COVID-19 ?

Assurer votre protection contre la COVID-19 signifie évaluer vos actes, examiner les choses en détail et prendre des mesures volontaires pour prévenir la propagation de la COVID-19. Notre comportement peut contribuer à réduire le risque de contracter et de propager la maladie.

Comment pouvez-vous assurer votre protection contre la COVID-19 ?

C’est par des gestes simples et des mesures de protection individuelle que nous pourrons bien protéger notre santé, notre système de soins de santé, nos écoles, nos emplois et notre économie.

Les 10 principales règles à respecter concernant la COVID

Appliquez diverses mesures de protection individuelle pour vous protéger contre la COVID-19 en toute situation (Santé publique Ontario, PDF). Que vous alliez magasiner ou que vous participiez à un rassemblement, il importe de vous toujours vous protéger contre la COVID afin d’en arrêter la propagation et de contribuer à garder nos communautés en sécurité.

N’oubliez pas de toujours suivre les directives et les restrictions du gouvernement de l’Ontario qui sont en vigueur.

1. Faites-vous vacciner contre la COVID-19

Le variant Omicron est maintenant la souche dominante du virus de la COVID-19 en Ontario. Il est fortement recommandé que vous obteniez votre dose de rappel (troisième dose) dès que vous y êtes admissible. Il demeure important que toutes les autres personnes reçoivent leur première ou deuxième dose, si elles ne l’ont pas déjà fait. Les vaccins représentent un moyen sûr et efficace d’assurer votre protection et celle de vos proches contre la COVID-19. Pour obtenir la meilleure protection contre la COVID-19 et ses variants, les personnes doivent compléter la série vaccinale.

2. Pratiquez la distanciation physique, évitez les espaces bondés

Continuez de maintenir une distance de deux mètres avec les autres dans tous les cadres. La distanciation physique est importante, car elle limite le nombre de personnes avec lesquelles vous avez des contacts étroits. Garder une distance de deux mètres réduit le risque de propagation du virus. Restez à deux mètres de toute personne qui ne vit pas avec vous, surtout s’il est impossible de porter un masque. À l’heure actuelle, en vertu de la lettre d’instructions, il faudra maintenir une distance de trois mètres dans certains contextes.

Quand une personne infectée tousse, éternue, chante, crie ou parle, elle projette des gouttelettes à partir de son nez ou de sa bouche. Si vous êtes trop près, vous risquez de les aspirer et de contracter le nouveau coronavirus, si la personne est atteinte de la COVID-19. Pratiquez la distanciation physique pour ralentir la propagation!

3. Portez un masque bien ajusté

Portez un masque dans les lieux publics intérieurs fermés et quand vous ne pouvez garder une distance de deux mètres à l’extérieur. Gardez masque sur vous pour pouvoir l’utiliser au besoin. Lorsque vous en portez un, assurez-vous qu’il s’ajuste bien (qu’il couvre votre nez, votre bouche et votre menton).

4. Passez du temps en plein air ou dans des espaces bien ventilés

Prévoyez les rassemblements à l’extérieur. Sinon, assurez-vous que l’espace est bien ventilé. Si vous ne disposez pas d’un système de ventilation, ouvrez les fenêtres pour augmenter la circulation d’air.

5. Limitez les rassemblements

Les limites de rassemblement fixées par le gouvernement provincial peuvent varier, mais les mesures de santé publique restent les mêmes. Demandez-vous si le rassemblement est nécessaire et, si oui, évaluez le risque et déterminez comment vous pouvez rendre l’activité plus sécuritaire.

6. Évitez les déplacements non-essentiels.

Demandez-vous si le déplacement est nécessaire et, si oui, planifiez la manière dont vous vous protégerez contre la COVID.

7. Lavez-vous les mains ou désinfectez-les

Lavez-vous les mains souvent et quand elles sont visiblement sales, pendant 15 secondes. Lorsque vous entrez dans un magasin ou le lieu d’un événement ou que vous en sortez, appliquez du désinfectant pour les mains. Prenez l’habitude d’en garder sur vous pour en utiliser lorsque vous ne pouvez pas vous laver les mains.

8. Restez chez vous en cas de maladie

Le moyen le plus simple de réduire la transmission consiste à rester chez soi en cas de maladie. Ainsi, vous réduisez le nombre de vos interactions et le risque de propager la maladie. Si vous présentez un symptôme de la COVID-19, allez passer un test de dépistage.

9. Allez passer un test de dépistage

Si vous présentez un symptôme de la COVID-19, si vous craignez d’avoir été en présence de la maladie, ou si vous risquez une exposition en raison de votre travail, communiquez avec un centre d’évaluation et allez passer un test de dépistage. N’oubliez pas. Vous pouvez toujours vous faire infecter après avoir reçu un résultat négatif. Il ne faudrait pas que celui-ci serve de prétexte pour baisser la garde. Continuez de prendre des précautions.

10. Travaillez à distance

Dans la mesure du possible, continuez à travailler à distance. Réduire le temps passé sur le lieu de travail réduit le risque d’introduire le virus dans de nouveaux environnements. Si vous ne pouvez travailler à distance, suivez les conseils aux employeurs en matière de santé publique.

N’oubliez pas de faire preuve de gentillesse, de patience et de gratitude. Nous sommes tous dans le même bateau. Changer son comportement et faire les choses autrement exige de la pratique. Faites preuve de patience envers les autres pendant que nous continuons de nous adapter.

Évaluez le risque et appliquez les 10 principales règles à respecter concernant la COVID, simples et efficaces, pour que nous traversions la pandémie en toute sécurité.

Conseils de sécurité pour vous protéger contre la COVID-19

Vous recevez des invités pendant les fêtes?

L’option sûre :

L’option la plus sûre :

En cette période de fêtes, la santé publique demande à chacun de rester à la maison et de passer un test de dépistage s’il présente un symptôme, même léger, quel que soit son statut vaccinal. Comme l’outil d’auto-évaluation (gouvernement de l’Ontario) ne répertorie pas tous les symptômes de la COVID-19, nous demandons à chacun d’utiliser le Document de référence sur les symptômes- COVID-19 lors du dépistage quotidien des symptômes afin de s’assurer qu’il peut visiter sa famille et ses amis en toute sécurité.

Vous consultez un fournisseur de services de soins personnels?

L’option sûre :

L’option plus sûre :

Vous organisez un rassemblement?

L’option sûre :

L’option plus sûre :

Participer à des cours de sport ou de mise en forme en plein air?

L’option sûre :

L’option plus sûre :

Vous assister à un événement public organisé en plein air (sportif, concert, marché fermier)?

L’option sûre :

L’option plus sûre :

Vous allez faire des achats?

L’option sûre :

L’option plus sûre :

Vous prenez un repas au restaurant?

L’option sûre :

L’option plus sûre :

Vous allez au musée ou à un événement intérieur?

L’option sûre :

L’option plus sûre :

Pourquoi la distanciation physique est-elle importante ?

Quand une personne infectée tousse, éternue, chante, crie ou parle, elle projette de fines gouttelettes par le nez ou la bouche. Si vous êtes trop près, vous pouvez aspirer ces gouttelettes, y compris le nouveau coronavirus, si la personne qui tousse est atteinte de la COVID-19 (Santé Canada, 2021). Cette maladie peut aussi se propager par contact direct avec des surfaces contaminées. La distanciation physique et d’autres mesures de protection aident à ralentir la propagation!

Rappelons-nous qu’elle s’applique à tout le monde. Faisons tous en sorte de protéger notre système de santé et les groupes vulnérables. Restez en santé. Arrêtez la propagation. Aplatissez la courbe.

Comment pratiquer la distanciation physique

La distanciation physique consiste à limiter le nombre de personnes avec lesquelles vous êtes en contact étroit et à maintenir une distance de 2 mètres par rapport à elles afin de réduire les possibilités de transmission du virus. À l’heure actuelle, en vertu de la lettre d’instructions, il faudra maintenir une distance de trois mètres dans certains contextes.

Vos actes comptent

Chaque action compte lorsqu’il s’agit de vous protéger et de protéger les autres de la COVID‑19. Il est important d’être prévoyant et de comprendre les risques associés à cette maladie. Avant de vous sortir, évaluez toujours la situation.

Évaluez la situation : Quels sont les risques associés à cette activité? Est-il nécessaire que j’y participe? Peut-elle se faire en ligne?

Sécurité : Portez un masque, restez à une distance de deux mètres des personnes qui ne sont pas membres de votre ménage. Avant un rassemblement, tenez compte du statut vaccinal des autres et faites-vous vacciner contre la COVID‑19. Le variant Omicron est maintenant la souche dominante du virus de la COVID-19 en Ontario.Il est fortement recommandé que vous obteniez votre dose de rappel (troisième dose) dès que vous y êtes admissible. Il demeure important que toutes les autres personnes reçoivent leur première ou deuxième dose, si elles ne l’ont pas déjà fait.

Sachez quand rester à la maison : Procédez à une auto-évaluation pour voir si vous présentez des symptômes de la COVID-19. Si vous ne vous sentez pas bien, restez à la maison, même si vos symptômes sont légers.

Évaluez toujours les risques associés à votre activité, prenez des mesures pour assurer votre sécurité (comme la distanciation physique et le port du masque) et sachez quand rester à la maison. Si vous présentez des symptômes, même légers, ne participez à aucune activité et prenez un rendez-vous pour passer un test de dépistage de la COVID‑19.

Si vous participez à un rassemblement ou si vous en planifiez un, évaluez ce qui suit :

En vous posant ces questions, vous pouvez mesurer les risques, planifier de façon à assurer votre sécurité et savoir quand rester à la maison. Les niveaux de risque peuvent varier en fonction de l’activité.

Voici quelques exemples d’activités à faibles risques que vous pouvez choisir :

  1. une promenade dans votre voisinage;
  2. un rassemblement à l’extérieur où l’on respecte la distanciation physique;
  3. des rassemblements à l’intérieur qui se limitent à un petit nombre de personnes vaccinées contre la COVID‑19.

Voici quelques activités dont les risques sont plus élevés :

  1. les rassemblements à l’intérieur de lieux publics;
  2. les fêtes à l’intérieur ou à l’extérieur où l’on ne respecte pas la distanciation physique.

Essayez de choisir des activités qui présentent peu de risques et réduisez vos risques de contracter la COVID‑19. Pour des activités de rechange plus sécuritaires, consultez nos conseils de sécurité pour vous protéger contre la COVID.

Dressez une liste de vérification des articles à apporter lorsque vous sortez afin de vous assurer que vous avez tout ce qu’il faut pour vous protéger contre la COVID. Avant de sortir, assurez-vous d’apporter :

Souvenez-vous : lorsque vous êtes à l’intérieur, restez à une distance de deux mètres des personnes qui ne sont pas membres de votre ménage. Comme le temps peut changer, apportez plusieurs masques de rechange si jamais ils deviennent trempés. Si vous planifiez rendre visite à plusieurs personnes ou vous rendre à divers endroits, prenez-les en note au cas où vous soyez exposé à la COVID‑19.

Des fêtes et des célébrations sécuritaires

Rester en contact avec proches et amis est important, mais la COVID-19 ne fait pas relâche. Pendant que nous continuons de traverser la pandémie mondiale, les fêtes prennent une allure un peu différente. Lorsque vous participez à une fête ou que vous en planifiez ou en organisez une, songez à la manière dont vous pouvez modifier vos activités pour qu’elles offrent une protection contre la COVID.

 

Chasser en se protégeant contre la COVID-19

Afin de protéger nos familles et nos communautés, il faut chasser à l’abri de la COVID. Voici les conseils à suivre pour vous protéger contre la COVID pendant la saison de chasse :

Jardins communautaires

Les responsables des jardins communautaires ou familiaux doivent s’assurer que tous les membres sont au courant des conditions et des directives de Santé publique concernant les activités pendant la pandémie. Consultez notre page de ressources sur la COVID-19 pour télécharger les enseignes et la Directive de Santé publique sur la COVID 19 et les jardins communautaires.

Restez au courant et préparez-vous

Le meilleur moyen de défense de la population canadienne contre la COVID-19 consiste à à se tenir au courant, à se préparer et à se faire vacciner. N’importe qui peut publier n’importe quoi sur Internet. Il est important de jeter un regard critique sur les publications afin de décider si elles sont véridiques et sans risque. Voici quelques conseils pour vous aider à décider si les renseignements méritent d’être pris en compte :

  1. Vérifiez que les renseignements proviennent d’une source digne de confiance.
  2. Vérifiez le point de vue des autorités de santé publique et du gouvernement.
  3. Lisez l’histoire ou la publication au complet. Les grands titres peuvent parfois être trompeurs.

Voici des exemples de sources crédibles d’information :

Afin d’en savoir plus et d’obtenir des ressources crédibles, allez sur notre page de ressources sur la COVID-19.


Dernière modification : 17 janvier 2022