À propos

Santé publique Sudbury et districts est une agence progressiste de santé publique qui s’est engagée à améliorer la santé et à réduire les iniquités sociales dans le domaine de la santé en fondant la pratique sur les données probantes.

Nous continuons de répondre aux besoins de la collectivité en matière de santé publique : 2018 Faits saillants en chiffres (PDF, 248 KB).

Notre vision

Des communautés plus saines pour tous.

La réalisation de cette vision repose sur notre capacité à incarner les valeurs suivantes :

Notre mission

Collaborer avec les communautés afin de promouvoir et de protéger la santé, mais aussi de prévenir les maladies dans toute la population.

Code d’éthique du Conseil de Santé publique Sudbury et districts

Le code d’éthique vise principalement le Conseil de santé ainsi que des organismes de Santé publique Sudbury et districts qui ont une mission explicite en matière de santé publique. Les organismes et particuliers qui oeuvrent en dehors de la santé publique traditionnelle mais sont conscients des conséquences de leur travail sur la santé de la communauté peuvent aussi trouver ce code pertinent et utile.

Au sujet de Santé publique Sudbury et districts

Avec un bureau principal dans la ville du Grand Sudbury ainsi que cinq bureaux locaux répartis dans la ville du Grand Sudbury et les districts de Sudbury et de Manitoulin, Santé publique Sudbury et districts et sons personnel de plus de 250 membres offre des programmes et des services de santé publique prescrits par la loi provinciale (Normes de santé publique de l’Ontario, Ministère de la Santé et des Soins de longue durée).

Gouvernance et partenaires communautaires

Santé publique Sudbury et districts est régi par un conseil de santé autonome et a établi de solides partenariats avec la communauté et d’autres agences, par exemple, avec l’École de médecine du Nord de l’Ontario et avec l’Université Laurentienne. Nous offrons un riche milieu de pratique en santé publique prônant la recherche, la formation continue et la création de programmes et services innovateurs.

Santé publique Sudbury et districts collabore avec les particuliers, les familles, la collectivité et les agences partenaires afin de promouvoir et protéger la santé, et prévenir les maladies. Les programmes et les services visent les personnes de tous âges et sont offerts dans différents milieux, y compris les milieux de travail, les garderies, les maisons d’enseignement, les résidences, les établissements de santé et les locaux communautaires.

Le system de la santé publique

Santé publique Sudbury et districts fait partie d’un réseau de 35 agences de santé publique (Ministère de la Santé et des Soins de longue durée) à but non lucratif et est subventionné conjointement par les gouvernements local et provincial. Ensemble, ces Services de santé, la Division de la santé publique du ministère de la Santé et des Soins de longue durée, les laboratoires de la santé publique et les prestataires de soins de santé primaires constituent le système officiel de santé publique de la province.

Leadership :  le médecin-hygiéniste

Le médecin-hygiéniste est le cadre supérieur du Conseil de santé et il répond à ce Conseil de la gestion des programmes et des services offerts par Santé publique de Sudbury et districts et mandatés par la province. La loi sur la protection et la promotion de la santé (LPPS) (loi-en-ligne Ontario) définit les qualités, les rôles et les responsabilités du médecin-hygiéniste.

Le public doit avoir l’assurance que ses besoins en matière de santé sont évalués par un personnel médical compétent et que le conseil agira à partir des avis de ces professionnels. Le médecin-hygiéniste doit être médecin autorisé, posséder les qualités et les compétences prescrites par la LPPS (être membre de la division de la médecine communautaire du Collège royal des médecins et des chirurgiens du Canada, ou posséder une formation spécialisée en santé publique) et avoir reçu l’approbation du ministre de la Santé.

Les responsabilités générales du médecin-hygiéniste sont les suivantes :


Dernière modification : 20 février 2019