Tabagisme, vapotage et tabac

En faisant des choix santé comme bien manger, bouger plus, bien dormir, consommer moins (ou ne pas consommer) d’alcool et renoncer au tabac, non seulement vous risquerez moins d’avoir des maladies chroniques, mais vous vous sentirez mieux. Parmi ces choix, cesser de fumer est le meilleur que vous puissiez faire pour améliorer votre santé. Vous commencerez à en constater les bienfaits sur votre santé peu après votre dernière cigarette.

20 minutes : votre rythme cardiaque et votre pression sanguine diminuent

8 heures : le niveau de monoxyde de carbone diminue et le niveau d’oxygène augmente

24 heures : le risque de crise cardiaque commence à diminuer

48 heures : vos sens de l’odorat et du goût commencent à s’améliorer

De 2 semaines à 3 mois : vos poumons fonctionnent jusqu’à 30 % mieux qu’avant et il se peut que vous respiriez plus facilement

1 an : le risque de maladie du cœur diminue de moitié

5 ans : le risque d’accident vasculaire cérébral est identique à celui que court une personne non fumeuse

10 ans : le risque de mourir d’un cancer du poumon diminue de moitié et celui de développer un cancer de la bouche, de la gorge, du larynx, de l’œsophage, de la vessie, du rein ou du pancréas diminue

15 ans : le risque de maladie du cœur se compare à celui que court une personne non fumeuse

Quel est le rôle de la santé publique?

Les bureaux de santé de l’Ontario s’efforcent de réduire les méfaits causés par les produits commerciaux du tabac. Voici les mesures qu’ils prennent pour y arriver :

Dépendance au tabac commercial et à la nicotine

Les produits du tabac contiennent de la nicotine, une drogue qui crée une forte dépendance. Le cerveau et le corps s’accoutument vite aux effets de la nicotine et il leur en faut de plus en plus pour éviter les symptômes de sevrage comme les problèmes de concentration ou l’irritabilité. La nicotine est également présente dans les produits de vapotage et augmente le risque de dépendance accrue chez les ados et les jeunes adultes.

Sachez que le tabac commercial est cultivé, fabriqué et vendu au profit de l’industrie du tabac. Il n’inclut pas le tabac traditionnel.

Tabac traditionnel

Le tabac traditionnel, également connu sous le nom de tabac cérémonial ou sacré, est très différent du tabac commercial. Les peuples autochtones l’utilisent depuis des milliers d’années comme remède sacré, et il occupe une place importante dans la culture et les liens spirituels. Afin d’en savoir plus, consultez Tobacco Wise (en anglais).


Dernière modification : 9 juillet 2024